AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Tellement de choses sont arrivées(Elijah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
₪ Sur DL depuis : 24/04/2013

₪ Célébrité : Phoebe Tonkin

₪ Messages : 69

₪ Messages rps : 1

avatar
Loup-garou solitaire
MessageSujet: Tellement de choses sont arrivées(Elijah) Mar 01 Juil 2014, 6:08 am

Tant de choses c'était déroulé dans ma vie depuis quelque mois que j'ai beaucoup de mal a ne pas avoir le tournis en y repensant. Me voila dans une grande demeure au milieu de la Nouvelle Orléans. De plus cette demeure appartient aux Mikaelson comment en suis je arrivée ici? La réponse est assez simple comme d'habitude je me suis laissé aller sans penser aux conséquences. Si j'avais su que le soir ou j'ai finit dans le même lit de Klaus serait le début de tout ce qui se passe je me serais peut être abstenue. En effet me voila enceinte de Klaus. J'étais a dix milles lieux de penser qu'un original pourrait me faire un enfant, et bien c'était arrivé et avec ma chance légendaire c'est sur moi que c'est tombé.

Enfin bref, le temps était passé et je me suis habituée au fait que j'allait être maman. J'aimais cette idée de pouvoir donné a un bébé tout l'amour que je n'avais pas eu. Et puis le fait de vivre ici était agréable aussi car j'avais appris a mieux connaitre Elijah. Rien que de penser a lui je souriait. C'était assez bizarre ce qui se passait entre nous. Oui je porte l'enfant de son frère mais je ne peux nier que je ressent quelque chose de fort pour l'ainé des frères Mikaelson. C'était peut être pas bien mais je ne le contrôlait pas. D'ailleurs je m'inquiète un peu de ne pas l'avoir vu ses derniers temps. Perdu dans mes pensée j'entend la porte claquer. Je me lève et me dirige vers l'entrée. Il était la, droit et toujours aussi sexy. Je ne pu me retenir de descendre assez rapidement. Je ne sait pas si je dois le gifler ou lui sauter dans les bras. Je reste donc face a lui et finit par dire simplement


Où était tu passé?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
₪ Anniversaire : 19/12/0968

₪ Âge : 1048

₪ Humeur : Agréable

₪ Boulot : Soutenir ma famille et protéger Hayley

₪ Citation : "If the definition of insanity is doing the same thing repeatedly and expecting different results, then surely my quest for your salvation ranks me as one of the maddest of men." -> to Klaus

"No one hurts my family and lives. No one." -> to the elder witch Agnes

"Do you have any idea how rare love is ?" -> to Hayley

"Perhaps I'm not making myself clear here. This is a threat." -> to Marcel's vampires

₪ Sur DL depuis : 16/03/2014

₪ Célébrité : Daniel Gillies

₪ Messages : 55

₪ Messages rps : 7

avatar
Vampire carnivore
MessageSujet: Re: Tellement de choses sont arrivées(Elijah) Sam 12 Juil 2014, 9:14 am




Mikaelson's diaries

Year 2014
New Orleans

A mon lecteur,

E
nfin, je sors de l'église du quartier français, et plus précisément de son grenier au sein duquel j'ai été retenu prisonnier durant de nombreux jours, une dague en argent plantée dans le cœur. Si je dois remercier mon adorable frère pour ce geste amical, cela m'a permis de faire des découvertes intéressantes. Je me suis fait une alliée, je pense. Car je n'étais pas seul dans cet endroit poussiéreux et sombre : Davina, jeune sorcière surpuissante et arme secrète de Marcellus, y est également retenue captive, en quelque sorte. Nous avons parlé, et elle m'a alors raconté son histoire depuis le début. L'histoire des actuelles sorcières de la Nouvelle-Orléans, en somme. Celles-ci se sont bien jouées de Niklaus et de moi-même. Marcel n'est pas leur plus grand problème, Davina l'est. Elles utilisent simplement Hayley, Klaus, ma nièce et moi-même afin de récupérer cette jeune fille innocente et achever un rituel sacrificiel. Cependant, cela ne va pas être aussi simple : la charmante Davina ne mérite nullement le sort qui lui ait réservé. J'empêcherai quiconque de la blesser. Aussi, utiliser les derniers membres de la famille Originelle dans ses propres intérêts, et les menacer pour cela qui plus est, est une immense erreur de la part des sorcières, et notamment de Sophie Deveraux. Il y aura des conséquences, lourdes. Mon humeur, après avoir été tué une nouvelle fois par mon demi-frère, n'est pas des meilleures.

Mais pour l'instant, je suis dehors, à l'air libre, affamé. Par chance, Niklaus et Marcel m'ont laissé ma bague de jour, et il fait nuit. J'ai passé la journée à discuter avec Davina, et ne l'ait quittée qu'après une entente entre nous deux, à la tombée du jour. Personne ne sait que je suis réveillé : ni Klaus, ni Marcellus. Ce dernier est pourtant passé voir Davina dans la journée, mais sa protégée lui a remarquablement bien menti tandis que je m'étais caché. S'il avait su que j'étais éveillé, j'aurais simplement mis fin à ses jours sur le champ. Cependant, je suis maintenant tiraillé par la faim. Je me suis retenu face à Davina, mais cette envie de sang après tant de temps est insoutenable. Elle l'a toujours été, mais j'ai toujours su me contrôler, en plus de pouvoir me nourrir à volonté. Avant de rencontrer les frères Salvatore et cette chère Elena, jamais je n'avais été tué, contrairement au reste de ma fratrie. Je ne suis donc pas encore habitué à revenir des morts. Seul le chasseur Alexander, au XIIe siècle, était parvenu à me neutraliser, mais cela n'avait duré que quelques heures. Pour moi, tout du moins ... Finn en a eu pour 900 ans.

Je suis donc en route pour retourner dans la demeure familiale temporaire, aux abords du bayou. Aucun doute que Klaus y sera. Me voir surgir à l'improviste pour le corriger, comme je le faisais déjà du temps où nous n'étions que de simples mortels, sera sa surprise de la soirée. Mais pour cela, je dois regagner des forces. Je me dois de trouver une victime sur le trajet, malheureusement. C'est après dix minutes de marche, à la sortie d'une salle de cinéma, que je trouve mon repas. Je ne sais pas quel est le film qui vient de s'achever, mais ça ne doit pas être le meilleur de l'année : seule une dizaine de personnes ressorte du cinéma. Certains sont venus à plusieurs ou en couple, mais trois d'entre eux sont seuls, et tous partent chacun de leur côté, ne se souciant pas des autres. Un homme d'une quarantaine d'année se dirige vers moi et me passe à côté, légèrement pressé. Je le suis des yeux en arrêtant ma marche et, lorsqu'il passe à quelques mètres d'une petite ruelle séparant deux pâtés de maisons, je me précipite sur lui, l'y entrain, le plaque contre l'un des murs crasseux et plante sauvagement mes crocs dans sa carotide. Aussitôt, cette sensation de chaleur, de bien-être et de puissance revient en moi, m'apportant plaisir et réconfort. Après tout, je ne suis qu'un vampire comme un autre. Le sang est mon moteur, même si je répugne à l'idée d'ôter une vie humaine que je trouve si précieuse. En quelques secondes, je suis rassasié. Tenant toujours fermement le cors maintenant sans vie de ma proie, je le pose délicatement au sol. Il est inutile que je m'excuse à présent, mais l'envie y est. Je me redresse, m'essuie convenablement afin de paraître plus propre, comme toujours, et reprends ma route de manière plus rapide, cette fois.

Me voilà enfin devant ce manoir que Klaus a trouvé à son retour dans cette ville, à côté d'une vieille plantation. Marcel ne sait nullement que nous nous sommes installés ici afin de protéger Hayley. Hayley ... La dernière fois que je l'ai vue, c'était quelques minutes avant que Klaus ne me trahissent encore. Je lui avais promis de rester là pour elle et son enfant, et de la protéger de la folie des sorcières, de Marcellus et de mon demi-frère. Une parole que je n'ai pas tenue, une fois de plus à cause de ce bâtard. Comment va-t-elle ? Comment Klaus l'a-t-il traitée durant mon absence ? Il y a intérêt à ce qu'elle n'ait rien eu, auquel cas ma fureur serait d'autant plus grande. Il n'y a qu'un seul moyen pour en avoir le cœur net : entrer. Et si Hayley est introuvable, il me faudra cuisiner un hybride. Je monte donc les marches du perron et entre, non sans faire de bruit.

Il ne faut pas plus de dix secondes pour qu'une personne surgisse du salon pour voir qui est entré, et il s'agit de Hayley. Immédiatement, toute pensée pour mon frère s'éclipse tandis que l'on se regarde mutuellement dans les yeux, à quelques mètres l'un de l'autre. Elle semble surprise de me voir, et je le suis également. Cette jeune femme est indemne : pas une marque de blessures, pas fatiguée, et toujours enceinte. Elle n'est même pas emprisonnée. Peut-être suis-je trop inquiet concernant les motivations de Niklaus. Quoiqu'il en soit, je l'observe des pieds à la tête, alors qu'un léger sourire s'affiche sur mon visage. Je suis heureux de la retrouver, et elle est toujours aussi magnifique.

- Ou étais-tu passé ? me demande-t-elle alors en restant à sa place

- Eh bien, voilà une question à laquelle Niklaus est plus disposé que moi pour répondre, fais-je d'une voix forte en espérant que celui-ci m'entendu, où qu'il soit dans cette maison.
(Well, that's a question that Niklaus is more willing than I to answer it.)

Je m'approche alors d'un pas décidé puis ma main sur sa joue, ravi de la retrouver. Elle ne semble pas avoir subi quoique ce soit, mais peut-être fais-je erreur. Aussi, il est temps de m'excuser. Certes, c'est Klaus qui m'a écarté, mais je n'aurais pas dû le laisser faire. Je n'aurais pas dû lui faire confiance. Avec le temps, je devrais pourtant le savoir.

- Je suis sincèrement désolé d'avoir disparu, Hayley, ajouté-je d'une voix basse. Je t'avais pourtant promis de te protéger ... Comment ça s'est passé durant mon absence ?
(I am truly sorry for having disappeared, Hayley. I promised to protect you. How it happened during my absence ?)

Elijah
© sobade.




Elijah Mikaelson


" I let her in. I don't let people in. You knew that and you've taken her from me. I needed her and you've broken me ... "


@Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Tellement de choses sont arrivées(Elijah)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les bagues de la coupe sont arrivés!!
» Les Rêves sont arrivés Et Les Cauchemar
» Certaines choses sont immuables [David Sloan]
» Blake #Si tu comprends, les choses sont comme elles sont. Si tu ne comprends pas, les choses sont comme elles sont
» Trois choses sont absolument nécessaires : premièrement de l'argent, secondement de l'argent, troisièmement de l'argent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Dangerous Liaisons :: Zone RPG :: Nouvelle-Orléans :: Les habitations :: Le vieux manoir des Mikaelson-